Cosmoscope

textes Thomas Guillaumot, Franck Fontana, Thomas Salva
photographies Thomas Salva

projet présenté dans le cadre du programme « Vos solutions pour la culture » de la Région Occitanie

22 mars 2022

Il y a des points de vue qui changent son regard sur soi et sur le monde ; à l’image universellement célèbre de la Bille bleue, ce cliché de la Terre photographiée par l’équipage d’Apollo 17, à une distance d’environ 45 000 km. Pour les astronautes, on parle “d’overview effect” (ou « effet de la vue d’ensemble ») ; ce point de vue de la Terre depuis l’espace provoquerait une prise de conscience de la fragilité de notre monde et de la nécessité de le protéger.

L’ambition du Cosmoscope est de provoquer une expérience similaire à différentes échelles, le macro et le micro, pour proposer une invitation à changer de point de vue, à prendre la mesure de notre environnement et ce qui nous lie à lui. Nous pensons qu’il est salutaire de questionner notre place dans le monde de manière poétique et scientifique.

Test du Cosmoscope
Image kaléidoscopique du Cosmoscope

Partager le regard pour questionner ensemble notre place dans ce monde

Le Cosmoscope est un dispositif d’observation low-tech, simple, durable et éco sourcé, invitant à se regrouper, regarder et changer de point de vue.

Le Cosmoscope interroge ce qui nous lie au reste du Vivant, en proposant au spectateur un double regard : de l’immensité cosmique à la cellule végétale, du micro au macro. Il vise à sensibiliser les publics à notre place dans l’écosystème terre, en donnant à voir et regarder autant l’infiniment grand que l’infiniment petit. Il invite chacun à prendre conscience de son échelle et la mesure de sa place dans ce monde — et sensibilise sur la fragilité des écosystèmes de manière poétique et expérientielle.

Le Cosmoscope est décliné en deux versions : une version statique, haute de plusieurs mètres ; et une version portable, à destination des scolaires. Une plateforme numérique est également pensée afin de compléter l’expérience et proposer des ressources en accès libre.

Les plans de la structure seront disponibles en open source et les contenus pédagogiques seront développés en partenariat avec des associations scientifiques, mais aussi des structures œuvrant à la transition sur l’agglomération toulousaine.

Regarder dans le Cosmoscope

La Cosmoscope « macro » : immersion dans l’infiniment grand

La première version du dispositif est un grand Cosmoscope de 3,7 m dans lequel les spectateurs sont invités à rentrer pour contempler l’infiniment grand grâce à un oculus ouvert sur le ciel. Il permet de faire abstraction de l’environnement, de la pollution lumineuse. Sa structure en kaléidoscope, couverte de miroirs, amplifie le champ de vision et offre au spectateur la possibilité de s’immerger dans l’infiniment grand.

L’oculus produit une réflexion qui ouvre sur un espace à effet sphérique, un peu comme une autre planète : la notre !

Le spectateur est ensuite invité à partager son expérience sur les parois extérieures de la structure.

Montage du Cosmoscope
Prototypage du Cosmoscope
Structure du grand Cosmoscope
Montage du Cosmoscope

Un Cosmoscope « micro » comme support pédagogique accessible à tous

Une seconde version de l’installation, petite et portable, est conçue à destination des scolaires. Son format réduit et sa légèreté permettent d’observer le grand (le ciel) tout autant que le petit (par des points de vue macro des végétaux).

Cette version portable du Cosmoscope est imaginée sous la forme d’un kit de montage, facilement façonnable, dont les plans seront téléchargeables gratuitement.

Regarder dans le Cosmoscope
Le Cosmoscope version portable
Le Cosmoscope mobile
Regarder les plantes au Cosmoscope

Une plateforme numérique pour compléter l’expérience

Le projet du Cosmoscope s’inscrit dans une volonté de transmission, de transversalité et de coopération.

Aussi, un site internet transmedia sera développé pour apporter un support didactique sur le thème du Vivant. Principalement destiné aux scolaires, l’internaute aura d’une part la possibilité de télécharger les plans du petit Cosmoscope, de commander le kit de montage, mais également d’avoir accès à des ressources pédagogiques.

Mêlant tout à la fois films contemplatifs, pastilles sonores immersives, entretiens de chercheurs, animations graphiques ou bien encore séries photographiques, ce projet invite bien là à ouvrir le champ de réflexion et à réapprendre à observer le monde qui nous entoure.

Retour haut de page